logo du SNIS
REPUBLIQUE DU NIGER

SYSTEME NATIONAL D'INFORMATION SANITAIRE
le Niger
MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE
 
Le SNIS
Données sanitaires
Activités
Publications
Partenaires
Contact
Plan du Site
 

Les bulletins d'information hebdomadaires

Ce Bulletin est édité par le Service National d’Information Sanitaire (SNIS) du Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre les Endémies (MSP/LCE) du Niger, en collaboration avec l’OMS et l’UNICEF et tous les autres partenaires intervenant dans le cadre du programme sanitaire d’urgence pour la crise alimentaire au Niger. Son contenu et sa présentation seront régulièrement améliorés grâce à vos remarques et suggestions qui seront les bienvenues.

Pour plus d’informations, contacter :
MSP/LCE : SNIS
Téléphone : (227) 72 30 27, courriel : pasenig@intnet.ne ; cse-ny@intnet.ne
OMS-Niger : DPC : Dr Soga GARBA
Téléphone : (227) 75 20 39, courriel : sogag@ne.afro.who.int, nctfsurv@ne.afro.who.int
UNICEF-Niger : Dr Khaled BENSAID
Téléphone : (227) 52 92 51, courriel : kbensaid@unicef.org

  

Les bulletins disponibles

  • Semaines Epidémiologiques N° 40 & 41 : du 03 au 16 octobre 2005.
  • Semaine Epidémiologique N° 39 : du 26 septembre au 02 octobre 2005.
  • Semaines Epidémiologiques N° 37 & 38 : du 12 au 25 septembre 2005.
  • Semaine Epidémiologique N° 36 : du 05 au 11 septembre 2005.
  • Semaines Epidémiologiques N° 34 & 35 : du 22 août au 04 septembre 2005.
  • Semaine Epidémiologique N° 33 : du 15 au 21 août 2005.
     

      

    Semaines Epidémiologiques N° 40 & 41 : du 03 au 16 octobre 2005.

    Points saillants

    • Mise à jour sur la Grippe aviaire
    • Foyer de cholera maîtrisé à Gourgoutoulou dans le DS de Bouza, Région de Tahoua
    • Données nutritionnelles
    Téléchargez le bulletin d'information

     

    Semaine Epidémiologique N° 39 : du 26 septembre au 02 octobre 2005.

    Points saillants

    • Après une accalmie observée depuis le 29 septembre 2005, 5 nouveaux cas de choléra ont été notifiés par le district sanitaire de Konni. Le dernier décès date du 15 septembre 2005.
    • Un cas de syndrome ictérique aigu a été notifié pas le district sanitaire de Niamey I. Le résultat fourni par l'Institut pasteur de Dakar est négatif pour la fièvre jaune.
    • Le paludisme présumé reste la première cause de morbidité au Niger. Son incidence est en perpétuelle augmentation depuis la semaine 35.
    • Dix cas de paralysie flasque aiguë ont été déclarés pendant la semaine courante. Des prélèvements ont été effectués et acheminés à l'Institut Pasteur de Dakar.
    Téléchargez le bulletin d'information

     RETOUR

    Semaines Epidémiologiques N° 37 & 38 : du 12 au 25 septembre 2005.

    Points saillants

    • L'épidémie de choléra qui sévissait dans la Région de Tahoua semble complètement maîtrisée : le dernier décès et le dernier cas datent respectivement du 15 et du 29 septembre 2005. La 38ème semaine a été marquée par une chute de la létalité due au choléra.
    • Deux cas de syndrome ictérique aigu ont été notifiés par le district sanitaire de Niamey I. Des prélèvements de sang ont été effectués et acheminés à Dakar. Les résultats sont négatifs pour la fièvre jaune.
    • Le paludisme présumé reste la première cause de morbidité au Niger. Son incidence est en perpétuelle augmentation depuis la semaine 35.
    • L'OMS a fait don au Niger d'associations médicamenteuses comportant de l'artémisinine, de tests rapides pour le diagnostic du paludisme et de sels de quinine.
    • Le nombre de structures de prise en charge de la malnutrition ainsi que les admissions pour malnutrition sévère et modérée sont en augmentation.
    Téléchargez le bulletin d'information

     

    Semaine Epidémiologique N° 36 : du 05 au 11 septembre 2005

    Points saillants

    • Visite du Ministre de la Santé Publique et de la Lutte Contre les Endémies aux sites de traitement du choléra dans la Région de Tahoua.
    • Choléra : Notification de 3 cas dans le DS de Tera (Tillaberi) et Diminution de l’incidence et de la létalité dans la Région de Tahoua.
    • Paludisme : Première cause de morbidité dans tout le Pays, recrudescence de l’incidence, don de l’OMS au MSP/LCE de 100 000 doses d’associations médicamenteuses comportant de l'artémisinine.
    • Diarrhées sanguinolentes : deuxième cause de morbidité.
    • Malnutrition :’Augmentation croissante du nombre de structures de prise en charge et des admissions.
    Téléchargez le bulletin d'information

     RETOUR

    Semaines Epidémiologiques N° 34 & 35 : du 22 août au 04 septembre 2005.

    Points saillants

    • L’épidémie de choléra continue de sévir dans la région de Tahoua, avec apparition de nouveaux foyers dans le district de Bouza et létalité élevée (10%). Illegawane, le seul foyer du District Sanitaire de Madaoua est éteint depuis trois semaines grâce à la mobilisation des autorités locales et de la communauté. Une équipe de l’OMS s’est rendu dans la région de Tahoua et a fait des recommandations.
    • Le paludisme continue d’être la première cause de morbidité au Niger. Il est suivi des diarrhées sanguinolentes.
    • Pour les deux semaines concernées, la DRSP de Maradi a fourni les données sur les malnourris sévères et modérés pris en charge dans les Centres de Récupération Nutritionnelle de la Région.
    Téléchargez le bulletin d'information

     

    Semaine Epidémiologique N° 33 : du 15 au 21 août 2005

    Points saillants

    • Une épidémie de choléra due à Vibrio cholerae sérogroupe O1, sérotype OGAWA, s’est déclarée depuis le 13 juillet 2005, dans la Région de Tahoua, dans 3 districts sanitaires situés le long d’un cours d’eau temporaire, la Maggia. Cette rivière coule vers Nord du Nigeria, Etat de Sokoto, où des rumeurs de flambée épidémiques circulent déjà. La létalité est encore très élevée. Les mesures prises sont entre autres. : confirmation biologique, fourniture en médicaments et en réactifs, sensibilisation de la population.
    • Pour la semaine courante, le paludisme est la première cause de morbidité au Niger. Depuis la 28ème semaine, on observe une augmentation du nombre de nouveaux cas dans la quasi-totalité des Régions. Des recommandations sur l’utilisation des dérivés de l’artémisinine sont dans ce numéro.
    • Des cas sporadiques non confirmés de méningite ont été notifiés par les Régions deDosso, Maradi, et Tahoua.
    • Avec la crise alimentaire, un total de 307 Centres de Récupération Nutritionnelle sont actuellement fonctionnels. Aussi, le nombre d’admissions dans ces centres ne cesse-t-il de s’accroître.
    Téléchargez le bulletin d'information

     RETOUR